0%
Villars
2016 - Paris, France

Revalorisation d'un ensemble immobilier tertiaire comprenant un hôtel particulier haussmannien

1-1 bis avenue de Villars, Paris 7e

Revaloriser un ensemble immobilier disparate

L’immeuble au 1-1bis avenue de Villars existant était composé de deux corps de bâtiments très différents :
- un hôtel particulier édifié en 1867, transformé en immeuble de bureaux dès 1937.
- deux nouveaux bâtiments industriels édifiés dans la cour dans les années 30, puis surélevés en 1951 en raison de l’accroissement d’activité du locataire principal, la société des Laboratoires Robert et Carrière.

Cet ensemble datant des années 30, indépendant de l'hôtel sur rue, a perdu au cours du temps son identité initiale. Son état technique obsolescent, sa configuration et son absence de façade sur l’avenue de Villars ne permettaient plus son fonctionnement indépendant.

Pour ce projet de restructuration, CALQ a donc souhaité créer un ensemble immobilier tertiaire fonctionnel et moderne, dans un dialogue assumé entre bâti historique et bâti contemporain.

Intégration dans son milieu urbain et respect du patrimoine

Les abords immédiats de l’immeuble sont situés dans un site classé comprenant notamment "l'avenue de Breteuil, y compris la place Vauban et la place de Breteuil, les avenues de Ségur et de Villars prolongée par le boulevard des Invalides". La silhouette de l’hôtel particulier sur l’avenue de Villars s’inscrit dans le front urbain de l’avenue en fond de la place Vauban. Cet immeuble constitue un témoignage intéressant de l’époque haussmannienne. Une rénovation de l’hôtel particulier dans un esprit de conservation des éléments patrimoniaux existants s'est imposée : la façade, le passage cocher, le vestibule et le grand escalier. Les volumes ont été conservés, et l’accès principal de l’immeuble se fait toujours par le porche et par le vestibule conduisant au grand escalier intérieur qui mène aux bureaux dans les étages.

Recomposition d’un ensemble fonctionnel et contemporain

Le bâtiment des années 1930 a été remanié en profondeur.

Son volume a été développé en continuité de l’hôtel particulier depuis le RDC et sur tous les étages afin de créer des plateaux de bureaux communicants avec l’hôtel particulier. Ainsi, en fond de cour, un nouveau noyau de circulations verticales et de circulations horizontales a permis de relier les plateaux de bureaux côté rue et côté cour. La nouvelle cage d’ascenseurs en duplex permet ainsi de desservir tous les niveaux du nouvel ensemble.

La cour intérieure est également recomposée par un travail sur la façade de cet immeuble. Les allèges non porteuses et les châssis extérieurs existants ont été déposés pour permettre l’extension des planchers. Les redents ont été supprimés. Cette intervention bénéficie aux nouveaux plateaux de bureaux, améliorant ainsi l’apport de lumière naturelle pour un confort des futurs usagers.

L’aménagement des plateaux de bureaux recomposés par niveau offrira un fonctionnement tertiaire efficace et confortable pour les usagers en conformité avec le code du travail.
Le 4ème étage isolé de l’immeuble des années 1930 a été transformé en mezzanine ouverte sur le 3ème étage et sur une terrasse accessible et paysagée.Un mur végétal embellit la cour intérieure, et les terrasses et toitures sont toutes végétalisées.

Le premier sous-sol a été aménagé à usage de salles de réunion, local vélos, et locaux techniques.

CALQ recompose ainsi un ensemble immobilier harmonieux, qualitatif et moderne au cœur du 7ème arrondissement.
Informations complémentaires
MAÎTRE D'OUVRAGE Elysées Pégase

AMO | AMO HQE JLL | EGIS Conseil Bâtiments

ARCHITECTE | ARCHITECTE D'INTÉRIEUR | MAÎTRE D’ŒUVRE D’EXÉCUTION CALQ

BUREAUX D'ÉTUDES Expertam | Batiss | Pollen | Somete | Cap Horn | Ceef | Sempervirens

CONSEILS Socotec | Casso & Associés

ENTREPRISE GÉNÉRALE PETIT

SURFACE 2 600 m²

MONTANT TRAVAUX 9,2 M€

CALENDRIER Livraison en 2016

PROFIL ENVIRONNEMENTAL Démarche HQE® Bâtiment Tertiaire | Label BBC
En relation